jeudi 29 mai 2008

Fou...gères, peu...plier et enfin pou...lie

Bize le photographe amateur ( il pèse sur le piton ),
vous propose aujourd'hui la Nature en image.
Bon je sais ce n'est pas le fin fond des bois québécois
mais plutôt une zone banlieusarde mais que voulez-vous
au prix ou est l'essence je fais ou je peux...





Ici, au dessus, grossissez un peu la photo et regardez dans les branches à droite...
il y a un oiseau jaune... et j'ai aucune idée ce que c'est...
C'est ''troncant'' n'est-ce pas?

Une question existentielle reste comme cela sur
mes lèvres (c'est mieux que de la sauce tomate quand même)...
Est-ce la poulie qui était avant l'arbre ou bien l'arbre avant la poulie?
Quoi qu'il en soit, les chemises de l'archie-duchesse sont belles et bien sèches...
Désolé, y-a pas de peau-aime avec ces photos...
Bize

Vestiges du passé...l'histoire de l'homme est sans limites! Et l'Amour encore et toujours!


Il y a environ 20 000 mille ans, des peuplades nomades, sibériennes, suivaient les troupeaux de caribous en quête de nourriture. C’était en pleine période glacière et la mer de Béring laissait apparaître un passage qu’emprunta alors bêtes et hommes. L’être humain venait de découvrir les Amériques. Les plus chanceux se dirigeaient vers le sud alors que les peu frileux restaient dans le nord du continent. Les Inuits peuplent encore aujourd’hui le grand Nord québécois. Ils sont les créateurs de l’emblème du Canada qui sera à la une de tous les médias mondiaux en 2010. Les jeux olympiques de Vancouver utiliseront L’Inukshuk pour représenter paix, fraternité et égalité.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un Inukshuk, voici à quoi sa forme la plus observée ressemble :


Selon Wikipédia toujours, voici la définition la plus réaliste :

Inukshuk (inuksuk, pluriel inuksuit ) est un mot Inuktitut qui signifie « celui qui ressemble à un homme ou qui sert d'homme ». Un inukshuk est une tour de pierres, souvent ressemblant grossièrement à un être humain mais prenant une diversité d'autres formes aussi.Chez les Inuit, les inuksuit ont joué un rôle important dans la chasse traditionnelle au caribou. Ils étaient disposés, comme des épouvantails de pierre pour attirer les caribous dans un cul de sac, lieu d'embuscade sur une colline. Les chasseurs, armés d'arcs et de flèches, étaient cachés derrière les inuksuit. Les femmes et les enfants servaient de rabatteurs. Les inuksuit pouvait aussi servir de point de repère ou de cairn identifiant la position d'une cache pour la nourriture. Les inuksuit servaient aussi à marquer les limites d’un territoire.De nos jours, il en subsiste encore sur les collines, dispersés ici et là sur la terre gelée, visibles à des kilomètres. Les voyageurs peuvent les utiliser comme des repères directionnels. Certains auraient plus de 10 siècles.L'inukshuk est un des thèmes de l'art inuit, entre l'abstrait et le figuratif.

Pourquoi ce petit exposé de Wikipédia sur des petits monticules de pierres, bien c’est parce que j’ai la chance inouïe de vivre en Amérique du Nord et de voir de près cet art inuit. Jusqu’ici, les modèles trouvés restaient dans les normes de celui montré ci-haut. Cependant, comme vous le savez le réchauffement de la planète n’aide en rien les territoires Inuits, ces toundras nordiques. Le dégel du permafrost ou Pergélisol est désastreux pour ces peuplades qui vivent encore de la chasse et de la pêche. Par contre, le gel et dégel du sol ont fait ressortir, aux grands plaisirs des explorateurs, un Inukshuk d’une forme qui jusqu’ici était inconnue. Une inscription ancienne serait même gravée sur une des pierres ce qui en soi est une énorme découverte pour les chercheurs et historiens de la région. Des photos viennent justement d’être publiées sur cette découverte. En voici une(80) :



Vous remarquerez le travail de précision démontrant l’agilité de l’artiste ainsi que pour une des rares fois la pièce est montée sur une grosse roche en angle. Dans la seconde photo (83), examinez la pierre de droite qui pourrait représenter un harpon ou une lance.














C’est vraiment une pièce remarquable. Il sera difficile pour vous de voir l’inscription gravée dans la pierre sur la photo(84) suivante mais pour le bien de tous j’ai transcris en dessous la traduction du texte en question.



Voici ce que disait le texte :
‘’Après t’être noyé dans la mer
Dans dix mille ans tu revivras
A maison neuve tu iras et trouveras
la plus belle créature et tu l’attraperas’’


Bon, je vous laisse une dernière photo. Pour ceux qui n’ont pas trop compris, je n’y peux rien, moi non plus quelques fois je ne saisis pas tout.

lundi 26 mai 2008

La tague culinaire et non cunilaire...quoi que...

Martin le loup , Lothar m'a targué plutôt, tagué. Bon, vous connaissez le principe...
  1. Mettre le lien de qui m'a taguée
  2. Mettre le règlement sur mon blog
  3. Répondre aux 6 questions suivantes
  4. Taguer 6 personnes à la fin du billet en mettant leur lien
  5. Avertir directement sur leur blog les personnes taguées.

Question 1 : Un aliment ou produit que je n'aime pas du tout.


Ha! C’est tellement facile cette première question… Je n’aime pas du tout la bière!!! Je sais, je sais, c’est pas normal un gars qui n’aime pas la bière mais bon j’aime pas du tout… J'aime ça seulement peint sur une belle poitrine de... femme!

Question 2 : Mes trois aliments favoris.

J'adore les fruits exotiques... Mangue, papaye, kiwi et autre fruits qui me rappellent le sud... J'aime le gâteau au fromage avec coulis de fraise... Enfin j'aime également les fruits de mer. Le crabe et le homard... humm....


Question 3 : Ma recette favorite.

Je suis pas certain ici… Est-ce les pizzas maison avec du fromage bleu… La recette

de côtes levées de ma douce… Encore sa salade de pois chiche? Je suis pas

certain… comme je disais…



Question 4 : Ma boisson favorite.

Là c’est sur!! Le Porto! Sans abus évidemment… le LBV…


Question 5 : Le plat que je rêve de réaliser et que je n'ai toujours pas fait.

Un gros méchoui!!! Pour nourrir tout les invités et que chacun dise que c’es
t divin!!! Des invités blogueurs

!!!




Question 6 : Mon meilleur souvenir

culinaire.

Et que c’est difficile pour un gars qui n’a pas de mémoire… Je me sou viens d’avoir léché du chocolat sur la douce peau de ma douce… Je me souviens d’avoir dégusté un steak de thon fondant dans la bouche…. Je me souviens d’un steak d’au moins 2 cm d’épaisseur…. Et je me

souviens surtout de langoustes fraîchement pêchées et cuisinées directement sur le bateau… Oui je me souviens de tout cela et de celle que était avec moi.


Bon j'ai remplie ma mission...
À mon tour je tague; Circé, Annie, Brigitte, Alf et Mazz...

samedi 24 mai 2008

Bonne fête Suzanne...

Attention
Risque de séquelles permanentes en cas de visionnements
excessifs de cette vidéo... vous êtes prévenus...

video
Suzanne
était réellement bouche bée ...
Merci

Le bassin... c'est pour elle...


Karine

jeudi 22 mai 2008

Vous voulez sortir avec moi?

Homme début quarantaine, gentil, marié, fidèle, père de trois enfants cherche partenaire pour une soirée humoristique. Puisque ma femme gentille, mariée, fidèle, mère de trois enfants sera partie pour quatre jours à l'extérieur... et ne pourra pas aller voir cette pièce de théâtre...

Hétéro, homo, abstinent(e), ou dévient(e) ça n'a pas d'importance...
C'EST JUSTE POUR ALLER AU THÉÂTRE!!!!!

C'est le 6 juin pour moi et pour celle, celui ou le je ne sais quoi qui viendra avec moi!


mardi 20 mai 2008

Et le bassin est commencé...


Premièrement il faut définir le périmètre avec un boyau d'arrosage...

Ensuite, il faut creuser en paliers pour faire comme des marches sur lesquelles des pierres pourrons être disposées dans le bassin...

60 centimètres est le minimum de profondeur pour ce genre de bassin pour permettre à l'eau de rester fraiche...
Après il faut placer une membrane de feutre et la toile par dessus et les enfants peuvent enfin remplir le nouvel étang!

Il suffira de placer des pierres le long de la toile pour la retenir et de faire un peu de maquillage pour faire plus réel...
C'est loin d'être terminé car j'ai utilisé des pierres que j'avais sous la main ou plutôt sous les pieds. Il faut des pierres plates pour faire les rebords et des petites rondes pour
cacher la toile et les imperfections mais quand même,
pour quelques heures de travail le résultat n'est pas décevant...

Bon bien c'est bien beau tout cela mais vous avez toujours pas deviné pourquoi je devais faire ce bassin...
ou plutôt pour qui...

Bize

Ici une petite pause lapin... pour se changer les idées...

Elle veut m'arracher la tête ce matin...


Parce que j'ai ronflé toute la nuit!

Allez savoir pourquoi...

lundi 19 mai 2008

De mignon à dégueulasse...


Ponpon n'est pas plus gros que mon poing... c'est un lièvre sauvage, un bébé que j'ai attrapé et que je relâcherai bientôt...








C'était la chose mignonne de cet article...

Le dégueulasse, le voici:


video
Désolé pour les gens sensibles...



ET comme prévu,
Mr
quiscale-bronzé les a...
tous mangés...
Bize

samedi 17 mai 2008

Visitons notre région...

Récemment j'ai découvert l'univers du Café-blogs,
il y un bon bout de temps c'était le Yulblog que je découvrais
et aujourd'hui je découvre des bloggeurs de ma ville.
Oui, oui de ma ville! Ben quoi, je fais ce que je peux pour sauver la planète...
je fais attention à l'essence virtuelle que je dépense pour mes visites bloguestes.
Adieu Martin, Circé, Alf et cette liste infinie de blogueurs amis
pour le bien de la vie sur terre je modère mes transports...
Quoi!? Ça change rien?
Que je visite Paris ou mon voisin... c'est pareil!? Ha! bon.
Ben oubliez-ça les amis je délirais...
Je suis juste content de voir qu'il y a des bloggueurs actifs
dans ma belle région de Châteauguay...
Peut-être viendront-ils avec moi au Café-Blogs et au Yulblog...
Histoire de rendre mes déplacements ''écologiquement'' rentables.
Prochainement je vous résumerai ces découvertes...
Bize

jeudi 15 mai 2008

Devinez un peu....

Pourquoi je dois construire quelque chose comme ça...


Et non ce n'est pas pour y plonger ma belle-mère...

mardi 13 mai 2008

Le sexe, le sexe et encore le sexe...

Je viens (y'é pas trop tôt)de comprendre comment m'inscrire à Google Analytics.
Et finalement, j'ai eu des premières analyses des visites de mon blogue...

D'abords, je tiens à remercier sincèrement le visiteur qui, de l'Inde c'est surement trompé en faisant une recherche et à accidentellement cliqué sur mon site web. À moins bien sur que ce ne soit Yuz Asaf lui même qui de son tombeau pitonne sur le web pour se désennuyer (c'est qui lui encore? Vous me direz... pffffffff bande d'ignares! Lisez donc ceci ) . Quoi qu'il en soit, je suis très fier de se voir colorer légèrement l'Inde sur ma carte de répartition géographique de mes visites. Le Sénégal, la Tunisie, la Pologne(ça doit être un futur pape cochon), sont également de très grands fans de mon site pour une visite chacun... Mais là n'est pas le propos de cet article...

Il y a une page de mon site qui attire les principales recherches sur le web qui finissent chez moi. Bien vous l'aurez sans doute deviné, c'est une page qui parle de SEXE!!!! Par chance, ces lecteurs assoiffés de plaisirs ne demeurent pas trop longtemps en ces murs virtuels car bien peu de révélations juteuses s'offrent à eux en ce lieu. Même que l'une de ces recherches intelligentes demandait les mots clés suivants; moi en string! Vous imaginez le portrait... c'est mieux pas je vous jure. Je ne sais à quel endroit j'ai pu écrire cela mais je ne devais pas être dans mon état normal ( précision pour Denis; j'ai bien écrit
mon état normal...). Donc, je comprends mieux maintenant pourquoi tant de blogueurs parlent de sexe...
Ils veulent me voler mon indien...

Alors Merci à vous...
...bons citoyens français et camarades québécois faîtes heureusement partie des mes visiteurs les plus sérieux(sauf Denis qui attend les articles juteux) qui ne se présentent pas seulement pour des histoires de fesses mais pour les autres aussi...
Aller, bonne baise...




dimanche 11 mai 2008

Devrais-je....

Devrais-je écrire un texte pour le Café-Blogs?
Devrais-je lire un texte au Café-Blogs?
Je sais pas trop, cela semble assez difficile...
J'ai pas l'expérience de Brigitte, le verbe de Elpadawan,
les larmes de Circé, la voix de Karla, l'audace de P'tit-lui,
le chapeau d'Alicia ni son épiderme, la grandeur de Poète urbain,
la sagesse de Claudette et la présence de Ghost.
Je dois cependant avoir quelque chose à moi
c'est juste que je ne sais c'est quoi,
du moins pas encore...
Quoi...


L'art en peinture...


Thinner, varsol, diluant à peinture... c'est fou ce que le tout peu converger toujours vers la même idée...

J'adore ce genre de toile, quel homme n'aimerait pas ça d'ailleurs...

J'en mettrais partout dans ma maison...

Quelques-unes pour Suzanne aussi, avec des beaux hommes sans bedaine...




http://www.galerieplus.com/toiles/Nus/nu_assis.jpg
http://www.galerieplus.com/




Et vous, vous aimez?






http://bakounine.blog.lemonde.fr/files/2008/03/nu-allonge.1206649822.jpg

jeudi 8 mai 2008

Article écrit par ma douce sur le site familial...

I'm not one to write often. You see, I work on the computer all day long and in my spare time I’m a school commissioner which means that I need to read substantial amounts of documents on my laptop in preparation of meetings which take place a minimum of twice weekly. So outside of this, I try to stay away from the computer. Tonight, however, I'm making an exception. Tonight I have a story to tell. It all began today, when I was leaving work. I called Daniel on his cell phone. The first thing that he said to me was: ''Tu ne seras pas très fière de moi / You're not going to be too proud of me''. So of course, I asked him what he was talking about. And here's what he told me. ‘‘It was warm in the sun today and I was up on the roof, painting and decided that it was time for me to have a drink. Being thirsty and it being hot and all. So I climbed down the latter and took a great big swig from my gallon of water’’. Doesn't sound too out of the ordinary so far, does it? Well let’s just say that he didn’t drink from his gallon of water, he drank from his gallon of Varsol!!! So Oh! My God. What did he do? He called the anti-poison centre and was informed that there wasn’t much that he could do. It will simply go through his system. So now he’s burping Varsol and has had the runs and I have been teasing him since he got home. I told the children to ask their father why he’s feeling a little under the weather. All teasing aside though, we are very lucky. It could have been much worse. Aside from the discomfort, he’s going to be just fine.

I love him even when he does things like this!
Sue

Je voulais pas trop vous raconter cela mais... BBBUUURPPPP!!! c'est fait.

mardi 6 mai 2008

C'est quoi...

LA JOIE?

L'AMOUR?

LE BONHEUR?

LE BIEN-ÊTRE?

LE PLAISIR?

LE BON?


LA SENSATION D'ÊTRE LÀ ET DE VOULOIR Y RESTER...

LÀ, C'EST OÙ POUR VOUS JE NE SAIS,

MAIS POUR MOI, J'EN AI UNE

BONNE IDÉE...

ET J'Y RESTE!

lundi 5 mai 2008

Pensée de nuit....

Si la nuit porte conseil, je vais me lever très conseillé
dans quelques heures...
Bize

dimanche 4 mai 2008

Le Café-Blogs

Je vous ai déjà invité au Yulblog évidemment… mais est-ce que vous connaissez le Café-Blogs? Non?

C’est simple, c’est une suite de lectures de textes bloguestes. Des courts, des longs, des drôles, des tristes, des légers, des profonds brefs des lectures qui donnent des sensations, des émotions. Un peu de musique, des chants a capella (très bien réussis d’ailleurs). En fait, c’est de la culture pure et simple… oui, oui de la CULTURE…

C’est une brillante idée de Brijit et Stéphane. J’ai bien aimé ma première expérience d’auditeur attentif. Oserais-je un jour m’exécuter comme eux en lisant un de mes papiers virtuels? Je ne sais. Serais-je capable, comme Circé, d’arracher quelques larmes à l’auditoire. Encore, pourrais-je donner des sueurs magiques comme Brijit en lisant un texte érotique? Faire rire comme Claudette avec une histoire de pets? Et cette histoire de Judith… Quelle expérience je vous le dis. Une intimité rare, des tabous inexistants, des sujets audacieux en toute simplicité…

Cela fait bien longtemps que je l’affirme, le blogue c’est comme un thérapie. Bien utilisé, il vous aidera à tout surmonter. Moi je voulais crier à l’humain qu’il ne faut pas détruire demain. Je voulais lui dire également que le bonheur est accessible, que l’amour est possible. Cela ne dépends que de sa volonté, de ses efforts. Que pour cela il faut ramer et ce toujours dans la même direction. C’est lui ou vous qui choisissez le chemin pour se rendre à demain… C’est beau d’entendre d’autres humains s’exprimer à leurs tours sur ses routes diverses, sur cette vie qui est leur.

Je lis très peu de blogues comme vous le savez, une dizaine tout au plus. Faute de temps bien souvent. HA! Jamais je n’oublierai Martin, ni Mazz, Julie et les autres. Mais il y en toujours un ou une pour qui mon attention se porte. Pour une raison, une autre, des émotions, une fragilité je ne sais. Celle du moment y était. Ironie du sort, lorsqu’elle lisait son texte, un insecte tourbillonnait dans la pièce, comme une coccinelle dans une garçonnière… C’est si intime un blogue qu’il nous donne bien souvent une idée assez réaliste de la personne qui l’écrit. Sachant que le chemin est sinueux pour celle-ci en ce moment, je n’avais que l’idée de la prendre dans mes bras et de lui dire que le temps arrangera ses maux. Surtout de ne pas cesser d’écrire ces mots qui les diffusent et les adoucissent du même coup. Je me souviens encore de cette Fille d’hiver, de Rafaelem. Que font-elles aujourd’hui? Ou cette route les a-t-elles conduites? La blogosphère ne révèle pas tout mais que de belle chose peut-on y trouver…. Merci Circé pour ce texte si prenant.

Martin, que tu aimerais mon coin de pays pour ces échanges. Toi qui du haut de ton grand talent nous montre la façon de plaire bloguestement. je dirai alors comme toi, cette formule qui est tienne; je t'aime les blogues...

Bize