lundi 3 décembre 2012

Drame à Drommundville....Trois autres enfants décédés...

Je vous le disais  ici,  ici et ici encore, la maladie mentale est le pire tueur qu'il ne puisse exister.  Plus nous allons nous acharnez sur la personne elle même sans tenter de comprendre ce qui c'est vraiment passé, nous n'avancerons pas. Si nous avions vraiment expliqué le cas Turcotte au lieu de le lapider publiquement, nous aurions peut-être éviter le dernier geste commis à Drommundville. Trop d'émotion et pas assez de compréhension.
Nous devons tous s'impliquer, s'informer, se responsabiliser face aux problèmes de souffrances mentales. Ce n'est pas Mme Gascon qui doit être interroger à la télé, mais M. Turcotte lui-même. Seul lui peut nous expliquer. Seul ceux qui ont souffert de ces troubles peuvent nous aider à mieux comprendre. Nous ne pourrons JAMAIS empêcher les infanticides, les meurtres de conjoint et les suicides à 100%. Mais nous pourrions améliorer de beaucoup la qualité et la quantité  d'interventions préventives et ainsi diminuer ces drames épouvantables.
En tapant sur celui ou celle qui pose le geste, nous faisons de sorte que ceux qui souffrent actuellement dans d'autres maisons se cachent au lieu de se faire soigner. Ils deviendront des bombes à retardement et un réel danger pour les proches. Il me semble que ces simples lignes sont facile à comprendre mais peu y porteront attention malheureusement.  
Je trouve déplorable toutes ces analyses à la télévision aujourd'hui. Je n'y vois aucun schémas de comportements qui mènent à ce genre de tuerie. Comment voulez-vous situer votre proche et même vous-même dans ce malheureux parcours? Ce n'est pas ce qui est diffusé aujourd'hui qui nous aidera...

J'y suis passé par deux fois. Une fois victime et l'autre, le souffrant.  Si je peux avec mes écrits aider ne serait-ce que juste un petit peu, j'en serai heureux...

Aucun commentaire: